AccueilAccueil  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 KURT

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage


Horatio
Admin
Messages : 21
Date d'inscription : 06/08/2014

MessageSujet: KURT   Mer 6 Aoû - 21:04



Ne cherche pas : KYD est la quintessence même de la virilité. Même en tablier. Même lorsque le-dit tablier a été customisé avec des noeuds fuschia et de la dentelle par sa fille, car sa fille aime le rose et si tu n'aimes pas le rose répète pour voir maintenant qu'il a une poêle à la main et les crocs découverts. Entre musculature puissante et pilosité sur-développée, on ne rigole pas avec la masculinité qui émane de Kurt. Au-delà d'une aura de mâle alpha, il a cette veine minuscule au coin de la tempe, ce froncement constant dans les sourcils qui lui confèrent une mine énervée vingt-quatre heures par jour. Globalement peu avenant, Kurt n'est pas le genre de type qu'on est désireux de faire chier. Tout être vivant de moins de quatre-vingt kilos a tout intérêt à s'écarter de son chemin et ça se ressent dans ses mouvements lents, maîtrisés, puissants. Force tranquille du pater qui soulève 180kg de poids en salle de muscu et te casse en deux si l'envie lui en prend. Fidèle à son allure de badass du siècle dernier, Kurt enfile sans la moindre appréhension jeans délavés, chemises de bûcheron et vestes en cuir abîmé plus lourdes que sa propre fille toute mouillée. Les besoins d'une présentation correcte en société lui passent à des années-lumière au-dessus du crâne et le confort d'une grosse laine prime sur le ridicule du renne violet que Dylann y a cousu. Pas très loin sous l'épiderme d'ours mal léché, Kurt planque des sourires à pleines dents et des petites tapes affectueuses, majoritairement destinées à sa fille ou aux élèves qui viennent de réussir un plat. Les autres ne méritent que la paluche violente dans le dos qui redresse les vertèbres -un level au-dessus pour les petits copains de Dydy, dans le mince espoir de leur briser une côte ou deux. En cuisine et malgré son accoutrement improbable, Douglas a le regard vif du rapace sinistre. Vite démentie par ses encouragements à tout-va, cette allure menaçante a au moins le mérite de calmer les téméraires et de concentrer les étourdis. On voudrait bien rire de la perte de crédibilité dont souffre le père Douglas lorsque sa tronche de teigneux s'éclaire face à un pudding ou que sa fille l'affuble de colliers à fleurs, mais la lame de 15cm avec laquelle il est en train de couper des courgettes et le cou de taureau qui la surplombe dissuadent rapidement.
KURT YVAN DOUGLAS
40 ANS
COWBOY DES STEPPES
PAPA POULE À PLEIN TEMPS

PROFESSEUR DE CUISINE
ENSEIGNE À PRISMVER DEPUIS 10 ANS
CONTRÔLE DE L'ÂGE
AUSTRALIEN


KYD fait du tai-chi sur sa pelouse au petit matin pour se préparer aux frustrations de la journée ; va boxer au club le soir pour évacuer les frustrations de la journée ; monte les oeufs en neige à la fourchette ; poste constamment des selfies avec des hashtags destinés à sa fille ; auxquelles elle ne réagit jamais ; ne sait vraiment, vraiment pas y faire avec les femmes ; mais peut coudre, tanner du cuir, traire une chèvre, réparer un toit, passer le mop, égorger un veau ; ne comprend décidément pas la mode chez les jeunes ; a la culture littéraire d'une amibe et abhorre la lecture.


▸ tu le déranges et kurt n'aime pas ça. que tu empiètes sur son espace vital non plus. que tu lui adresses la parole encore moins. que tu existes de façon générale : kurt n'aime pas ça.


ONLY GONNA TELL YOU ONCE AND ASK YOU REALLY NICE
I'M JUST GIVIN' WARNING SO YOU GET NO BROKEN BONES
YOU BETTER LEAVE MY GIRL ALONE


Fourrure au vent, biceps d'acier, cigare entre les dents : Douglas est l'un de ces cowboys poilus comme on n'en produit plus, un rip-off plus épais d'un Clint Eastwood à l'apogée de son art, prêt à affronter la horde sauvage d'adolescents hargneux et leurs émotions pubescentes.
La première impression qu'on a de Kurt est généralement la bonne. Il y a dans son regard irrité, sa voix rocailleuse une exaspération constante qui transparaît. Les gros soupirs qu'il dégage souvent traduisent son agacement pour l'immaturité ambiante, les comportements incompréhensibles de tous ces gamins hors du temps. Peu tolérant envers la jeunesse, il a une fâcheuse tendance à assaillir les élèves de regards désapprobateurs -souvent associés à des volontés de meurtre mais qu'on se rassure, le jour où Kurt aura décidé de vous effacer de la surface de la planète vous ne serez au courant qu'au dernier moment. Il en a un peu trop vu pour supporter les conneries des autres, Kurt, donc ta vanne à deux balles tu la ravales.
Au-delà du mécontentement constant qu'il affiche à tout va, Douglas reste un chic type. Un chic type avec des priorités. Sa fille en premier lieu, loin là-haut sur le piédestal monstrueux qu'il a passé dix-neuf ans à lui bâtir ; puis la cuisine, le respect, le bien-être. Bien qu'il ne l'affiche que très difficilement, Kurt s'attache. Aux mioches avec du potentiel, aux choses brisées, à ceux qu'il faut réparer. Ça se traduit plus souvent par des sermons rauques que par de douces attentions. On ne refait pas un père inquiet. Au fond, Kurt est profondément pacifiste. Plus par fatigue des conflits que par réelle conviction, il dépense son énergie à frapper des sacs plutôt que des gens.
Puis il y a la présence de Dylann. En compagnie de sa fille, sa crédibilité de Neanderthal énervé fond comme neige au soleil. Kurt devient cette sorte de mère guimauve souriant bêtement à tout-va, ne tarissant plus d'éloges parce que quand même, elle a défoncé à coups de batte un mec qui s'était approché trop près, c'est pas beau ça ? Si. Tu approuves ou tu crèves. C'est une fierté bien placée, une sur-protection qui dure depuis des années. Dylann est forte, plus forte que vous tous, mais Dylann aura toujours besoin d'un filet sur lequel retomber après ses cascades. On ne touche pas à Dylann. Tu n'as pas envie de rencontrer Kurt dans ces conditions -besoin d'un don pour berserk ? bitch, please.


▸ pour attirer sa fille chez lui, kurt lui cuisine de la bouffe rose puis la spam de mms avec filtres instagram
REVIVRE TON ÉPOQUE APPAREIL DENTAIRE-PUSTULES SUR LE FRONT, TU KIFFES
On ne gagne pas une baston avec Kurt Douglas. À moins de s’appeler Dylann ou Dwayne Johnson. Déjà parce que fondamentalement, entamer une engueulade avec un mâle de 90 kg puant la testostérone à deux-cent mètres est fortement déconseillé. Ensuite parce qu’on risque de très rapidement se retrouver en couche-culotte à gazouiller de frustration.
Concrètement, Kurt est en mesure d’altérer l’âge de qui que ce soit, renvoyant sans distinction la mamie du quartier à l’époque où les varices n’étaient qu’une lointaine éventualité ou rappelant les joies de la puberté à un petit con bien trop fier d’en être sorti. Avec le temps, il a perfectionné la maîtrise de son pouvoir au point de ne plus nécessiter de contact physique avec le pauvre hère ; il suffit d’être dans son champ de vision et agaçant. À savoir : Kurt est agacé très rapidement.
Les modifications apportées à l’organisme étant extrêmement importantes, il ne peut les appliquer qu’à une personne à la fois. Les effets de son pouvoir durent de quelques heures à deux jours et lui valent des migraines qui s’intensifient avec le temps. Mais Kurt reste un monstre de santé, croque une aspirine et bouffe les maux de tête au petit-déjeuner avec du ketchup dessus. Autant dire qu’il use et abuse allègrement de son don.
Surtout sur sa fille. Elle était si mignonne quand elle avait six ans, si vous saviez.


Dylann est la plus belle. Dylann est une princesse en doc martens, un ange à batte, une perle coulée dans le béton. Dylann t'éclate les rotules avec un rire cristallin et n'a peur de rien. Dylann est la tornade qui démonte tes doutes et tes certitudes. Dylann est une planète d'ambiguïté, le foyer mystérieux autour duquel l'univers monstrueux se développe. Dylann est la gamine émerveillée sur tes épaules, les cinquantièmes hurlants dans tes poumons, Dylann est la guerrière à roller qui fonce au creux de ton champ de vision. Dylann est la chair de ta chair et le fruit de ton acharnement, ton chef d'oeuvre et le pivot de ton existence. Dylann est ce bout de femme devant lequel le monde entier doit s'extasier et un jour, Dylann aura le cosmos à ses pieds. En attendant, Dylann règne en tyran incontesté sur ton coeur de père.


Histoire à venir


▸ 982304012 fois par jour
COUCOU ICI HORACE QUI VOUS REVIENT EN VIEUX KANGOUROU POILU LA QUEUE ENTRE LES PATTES. RIP TEDDY DANS MON COEUR TMTC MAIS ACHILLE NE CONNAÎTRA PAS LE MÊME SORT C'EST PROMIS JE VOULAIS JUSTE PROFITER DE LA PROMO POUR RAMENER PAPA DOUGLAS EN VITESSE MAINTENANT JE RETOURNE À MES RPS COCOTIERS. J'UTILISE POUR KURT LOGAN AKA WOLVERINE ET DONC HUGH JACKMAN IRL, OBVIOUSLY.

#DOUGLASLOVE #DYDYFOREVER #HOTDAD




Dernière édition par Horatio le Jeu 7 Aoû - 18:58, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
http://dewlusional.easyforum.fr


Horatio
Admin
Messages : 21
Date d'inscription : 06/08/2014

MessageSujet: Re: KURT   Jeu 7 Aoû - 18:58

Code:
<center><link href='http://fonts.googleapis.com/css?family=Pathway+Gothic+One' rel='stylesheet' type='text/css'></link>
<style type="text/css">::-webkit-scrollbar {width: 0px;}::-webkit-scrollbar-track {background: transparent url(images/backgrounds/scrollbar.png) repeat-y;}</style>
<div style="width: 650px; background-color: white; font: arial; font-size: 11px;"><div style="width: 650px; height: 438px; background-image: url('http://i39.servimg.com/u/f39/12/49/47/72/fiche010.png');"></div><div style="width:450px; height: 200px; background-color: #2C2C2C; color: white; float: left; overflow: auto;"><div style="padding: 10px; text-align: justify; color: white;">Ne cherche pas : KYD est la quintessence même de la virilité. Même en tablier. Même lorsque le-dit tablier a été customisé avec des noeuds fuschia et de la dentelle par sa fille, car sa fille aime le rose et si tu n'aimes pas le rose répète pour voir maintenant qu'il a une poêle à la main et les crocs découverts. Entre musculature puissante et pilosité sur-développée, on ne rigole pas avec la masculinité qui émane de Kurt. Au-delà d'une aura de mâle alpha, il a cette veine minuscule au coin de la tempe, ce froncement constant dans les sourcils qui lui confèrent une mine énervée vingt-quatre heures par jour. Globalement peu avenant, Kurt n'est pas le genre de type qu'on est désireux de faire chier. Tout être vivant de moins de quatre-vingt kilos a tout intérêt à s'écarter de son chemin et ça se ressent dans ses mouvements lents, maîtrisés, puissants. Force tranquille du pater qui soulève 180kg de poids en salle de muscu et te casse en deux si l'envie lui en prend. Fidèle à son allure de badass du siècle dernier, Kurt enfile sans la moindre appréhension jeans délavés, chemises de bûcheron et vestes en cuir abîmé plus lourdes que sa propre fille toute mouillée. Les besoins d'une présentation correcte en société lui passent à des années-lumière au-dessus du crâne et le confort d'une grosse laine prime sur le ridicule du renne violet que Dylann y a cousu. Pas très loin sous l'épiderme d'ours mal léché, Kurt planque des sourires à pleines dents et des petites tapes affectueuses, majoritairement destinées à sa fille ou aux élèves qui viennent de réussir un plat. Les autres ne méritent que la paluche violente dans le dos qui redresse les vertèbres -un level au-dessus pour les petits copains de Dydy, dans le mince espoir de leur briser une côte ou deux. En cuisine et malgré son accoutrement improbable, Douglas a le regard vif du rapace sinistre. Vite démentie par ses encouragements à tout-va, cette allure menaçante a au moins le mérite de calmer les téméraires et de concentrer les étourdis. On voudrait bien rire de la perte de crédibilité dont souffre le père Douglas lorsque sa tronche de teigneux s'éclaire face à un pudding ou que sa fille l'affuble de colliers à fleurs, mais la lame de 15cm avec laquelle il est en train de couper des courgettes et le cou de taureau qui la surplombe dissuadent rapidement.</div></div><div style="width:200px; height:200px; background-color: #FFB6C1; color: #2C2C2C; text-align: left; float: left; font-size: 20px; line-height:19px; font-family: 'Pathway Gothic One';"><div style="padding: 15px;">KURT YVAN DOUGLAS
40 ANS
[strike]COWBOY DES STEPPES
PAPA POULE À PLEIN TEMPS[/strike]
PROFESSEUR DE CUISINE
ENSEIGNE À PRISMVER DEPUIS 10 ANS
CONTRÔLE DE L'ÂGE
AUSTRALIEN</div></div>

<div style="width: 150px; height: 230px; background-color: #808080; color: #2C2C2C; line-height:10px; text-align: left; float: left; overflow:auto;"><div style="padding:5px;">KYD fait du tai-chi sur sa pelouse au petit matin pour se préparer aux frustrations de la journée ; va boxer au club le soir pour évacuer les frustrations de la journée ; monte les oeufs en neige à la fourchette ; poste constamment des selfies avec des hashtags destinés à sa fille ; auxquelles elle ne réagit jamais ; ne sait vraiment, [i]vraiment[/i] pas y faire avec les femmes ; mais peut coudre, tanner du cuir, traire une chèvre, réparer un toit, passer le mop, égorger un veau ; ne comprend décidément pas la mode chez les jeunes ; a la culture littéraire d'une amibe et abhorre la lecture.</div></div>

<div style="width: 500px; height:230px; font-size: 10px; color: dimgray; background-color: #C0C0C0; line-height: 10px; float: left;"><div style="width: 500px; height:200px; background-image: url('http://s10.postimg.org/jpfokxg21/giphy_7_2.gif');"></div><div style= "padding: 4px;">▸ tu le déranges et kurt n'aime pas ça. que tu empiètes sur son espace vital non plus. que tu lui adresses la parole encore moins. que tu existes de façon générale : kurt n'aime pas ça.</div></div>

<div style="width:650px; height:100px; background-color: #FFB6C1; color: white; text-align: left; float: left; font-size: 38px; line-height:30px; font-family: 'Pathway Gothic One';"><div style="padding:5px;">ONLY GONNA TELL YOU ONCE AND ASK YOU REALLY NICE
I'M JUST GIVIN' WARNING SO YOU GET NO BROKEN BONES
YOU BETTER LEAVE MY GIRL ALONE</div></div>

<div style="width:650px; background-color: #808080; color: #2C2C2C; text-align: justify; float:left; overflow:auto;"><div style="margin: 10px; -webkit-column-count: 2; -moz-column-count: 2; column-count: 2; -webkit-column-gap: 20px;  -moz-column-gap: 20px; column-gap: 20px; -webkit-column-rule: 1px outset #FFFFFF; -moz-column-rule: 1px outset #FFFFFF; column-rule: 1px outset #FFFFFF;">Fourrure au vent, biceps d'acier, cigare entre les dents : Douglas est l'un de ces cowboys poilus comme on n'en produit plus, un rip-off plus épais d'un Clint Eastwood à l'apogée de son art, prêt à affronter la horde sauvage d'adolescents hargneux et leurs émotions pubescentes.
La première impression qu'on a de Kurt est généralement la bonne. Il y a dans son regard irrité, sa voix rocailleuse une exaspération constante qui transparaît. Les gros soupirs qu'il dégage souvent traduisent son agacement pour l'immaturité ambiante, les comportements incompréhensibles de tous ces gamins hors du temps. Peu tolérant envers la jeunesse, il a une fâcheuse tendance à assaillir les élèves de regards désapprobateurs -souvent associés à des volontés de meurtre mais qu'on se rassure, le jour où Kurt aura décidé de vous effacer de la surface de la planète vous ne serez au courant qu'au dernier moment. Il en a un peu trop vu pour supporter les conneries des autres, Kurt, donc ta vanne à deux balles tu la ravales.
Au-delà du mécontentement constant qu'il affiche à tout va, Douglas reste un chic type. Un chic type avec des priorités. Sa fille en premier lieu, loin là-haut sur le piédestal monstrueux qu'il a passé dix-neuf ans à lui bâtir ; puis la cuisine, le respect, le bien-être. Bien qu'il ne l'affiche que très difficilement, Kurt s'attache. Aux mioches avec du potentiel, aux choses brisées, à ceux qu'il faut réparer. Ça se traduit plus souvent par des sermons rauques que par de douces attentions. On ne refait pas un père inquiet. Au fond, Kurt est profondément pacifiste. Plus par fatigue des conflits que par réelle conviction, il dépense son énergie à frapper des sacs plutôt que des gens.
Puis il y a la présence de Dylann. En compagnie de sa fille, sa crédibilité de Neanderthal énervé fond comme neige au soleil. Kurt devient cette sorte de mère guimauve souriant bêtement à tout-va, ne tarissant plus d'éloges parce que quand même, elle a défoncé à coups de batte un mec qui s'était approché trop près, c'est pas beau ça ? Si. Tu approuves ou tu crèves. C'est une fierté bien placée, une sur-protection qui dure depuis des années. Dylann est forte, plus forte que vous tous, mais Dylann aura toujours besoin d'un filet sur lequel retomber après ses cascades. On ne touche pas à Dylann. Tu n'as pas envie de rencontrer Kurt dans ces conditions -besoin d'un don pour berserk ? bitch, please.</div></div>

<div style="width: 200px; height: 240px; background-color: #C0C0C0; color: dimgray; line-height: 10px; float: left;"><div style= "width:200px; height: 200px; background-image: url('http://i39.servimg.com/u/f39/12/49/47/72/dd863410.png');"></div><div style= "padding: 4px; font-size: 10px;">▸ pour attirer sa fille chez lui, kurt lui cuisine de la bouffe rose puis la spam de mms avec filtres instagram</div></div><div style="width:450px; height: 240px; background-color: #2C2C2C; color: white; float: left; overflow: auto;"><div style="padding: 10px; text-align: justify;">[color=#FFB6C1][b]REVIVRE TON ÉPOQUE APPAREIL DENTAIRE-PUSTULES SUR LE FRONT, TU KIFFES[/b][/color]
On ne gagne pas une baston avec Kurt Douglas. À moins de s’appeler Dylann ou Dwayne Johnson. Déjà parce que fondamentalement, entamer une engueulade avec un mâle de 90 kg puant la testostérone à deux-cent mètres est fortement déconseillé. Ensuite parce qu’on risque de très rapidement se retrouver en couche-culotte à gazouiller de frustration.
Concrètement, Kurt est en mesure d’altérer l’âge de qui que ce soit, renvoyant sans distinction la mamie du quartier à l’époque où les varices n’étaient qu’une lointaine éventualité ou rappelant les joies de la puberté à un petit con bien trop fier d’en être sorti. Avec le temps, il a perfectionné la maîtrise de son pouvoir au point de ne plus nécessiter de contact physique avec le pauvre hère ; il suffit d’être dans son champ de vision et agaçant. À savoir : Kurt est agacé [i]très[/i] rapidement.
Les modifications apportées à l’organisme étant extrêmement importantes, il ne peut les appliquer qu’à une personne à la fois. Les effets de son pouvoir durent de quelques heures à deux jours et lui valent des migraines qui s’intensifient avec le temps. Mais Kurt reste un monstre de santé, croque une aspirine et bouffe les maux de tête au petit-déjeuner avec du ketchup dessus. Autant dire qu’il use et abuse allègrement de son don.
Surtout sur sa fille. Elle était si mignonne quand elle avait six ans, si vous saviez.</div></div>

<div style="width: 400px; height: 313px; background-color: #FFB6C1; color: #2C2C2C; font-size: 20px; line-height:18px; font-family: 'Pathway Gothic One'; text-align: justify; float: left;"><div style="padding: 18px;">Dylann est la plus belle. Dylann est une princesse en doc martens, un ange à batte, une perle coulée dans le béton. Dylann t'éclate les rotules avec un rire cristallin et n'a peur de rien. Dylann est la tornade qui démonte tes doutes et tes certitudes. Dylann est une planète d'ambiguïté, le foyer mystérieux autour duquel l'univers monstrueux se développe. Dylann est la gamine émerveillée sur tes épaules, les cinquantièmes hurlants dans tes poumons, Dylann est la guerrière à roller qui fonce au creux de ton champ de vision. Dylann est la chair de ta chair et le fruit de ton acharnement, ton chef d'oeuvre et le pivot de ton existence. Dylann est ce bout de femme devant lequel le monde entier doit s'extasier et un jour, Dylann aura le cosmos à ses pieds. En attendant, Dylann règne en tyran incontesté sur ton coeur de père.</div></div><div style="width: 250px; height: 313px; background-image: url('http://i39.servimg.com/u/f39/12/49/47/72/fiched10.png'); float: left;"></div>

<div style="width: 650px; height: 100px; background-color: #2C2C2C; color: white; float: left; overflow: auto;">Histoire à venir</div>

<div style="width: 192px; height: 166px; color: dimgray; background-color: #C0C0C0; line-height: 10px; float: left;"><div style= "width:192px; height: 146px; background-image: url('http://i39.servimg.com/u/f39/12/49/47/72/giphy-10.gif');"></div><div style= "padding: 4px; font-size: 10px;">▸ 982304012 fois par jour</div></div><div style="width: 458px; height: 166px; background-color: #808080; color: #2C2C2C; line-height:14px; float: left;"><div style="padding: 15px; text-align: justify;">COUCOU ICI [color=#FFB6C1][b]HORACE[/b][/color] QUI VOUS REVIENT EN VIEUX KANGOUROU POILU LA QUEUE ENTRE LES PATTES. RIP TEDDY DANS MON COEUR TMTC MAIS [color=#FFB6C1][b]ACHILLE[/b][/color] NE CONNAÎTRA PAS LE MÊME SORT C'EST PROMIS JE VOULAIS JUSTE PROFITER DE LA PROMO POUR RAMENER PAPA DOUGLAS EN VITESSE MAINTENANT JE RETOURNE À MES RPS COCOTIERS. J'UTILISE POUR KURT [color=#FFB6C1][b]LOGAN AKA WOLVERINE[/b][/color] ET DONC [color=#FFB6C1][b]HUGH JACKMAN[/b][/color] IRL, OBVIOUSLY. [size=13][color=#FFB6C1]

[b]#DOUGLASLOVE #DYDYFOREVER #HOTDAD[/b][/color][/size]</div></div>
</div></div>
</center>
Revenir en haut Aller en bas
http://dewlusional.easyforum.fr
 

KURT

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» rudy kurt
» kurt
» Kurt Adolff
» [Divers] Kurt Angle arrêté!
» Transports Kurt Beier (DK)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Quintessence :: Codes & Fiches :: Prismver-