AccueilAccueil  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 FREYJA

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage


Horatio
Admin
Messages : 21
Date d'inscription : 06/08/2014

MessageSujet: FREYJA   Mer 6 Aoû - 1:45

UC.
Revenir en haut Aller en bas
http://dewlusional.easyforum.fr


Horatio
Admin
Messages : 21
Date d'inscription : 06/08/2014

MessageSujet: Re: FREYJA   Mer 6 Aoû - 5:28

Freyja Tina Westernlund ne squatte pas assez le bateau-pirate d'Aisling, pour une SPE. À 18 ans, en bonne catin néerlandaise, elle vogue au travers de sa septième année avec toujours moins de motivation. Avouons que la censure dont elle est dotée à son grand dam est une monstrueuse obstruction à ses ambitions. Voilà de nombreuses années qu'elle tente sans succès d'obtenir une panoplie de bracelets de protection personnalisables. Malheureusement pour ses indécentes intentions, son don est loin d'être considéré dangereux, et répand même un semblant de bienséance contrainte dans son entourage immédiat : à Aisling, c'est toujours ça d'acquis. Ses tentatives d'annulation définitive de son don se soldent par de cuisants échecs, et Freyja ferait bien d'apprendre à maîtriser ce pouvoir qui lui pourrit la vie, ne serait-ce que dans l'espoir de l'étouffer, plutôt que de persister à l'insulter en vains et retentissants biiip.
Mais que voulez-vous, on ne va pas lui demander de réfléchir. Puis, elle a beau régulièrement s'empêtrer dans d'invasifs rectangles noirâtres, la petite affaire de Freyja se révèle plutôt fructueuse. Sept ans qu'elle roule sa bosse et traîne ses talons à Aisling ; sept ans sans le moindre intérêt pour le contrôle de son don qui lui ont laissé tout le temps nécessaire pour affûter ses batarangs atouts à la perfection et remplir peu à peu son agenda de toutes ces relations qui l'entretiennent. Il n'est pas de coin sombre à Aisling qu'elle n'ait pas souillé d'une gâterie rapide. Pour une bonne note, pour de nouvelles Louboutin ou pour renflouer son portefeuille à l'en faire éclater, Freyja couche où elle pourra, quand il faudra. Elle n'est pas tant nymphomane que monstrueusement vénale, et s'étend plus souvent par besoin que par plaisir. Que ses grands airs ne trompent personne : Freyja est une putain.
Freyja Tina Westernlund est une imposture. À défaut d'être née sous une bonne étoile, elle a décidé de se l'approprier. Elle parvient à passer pour éduquée et hautaine lorsqu'en vérité, elle est pathétique et illettrée. S'il est une chose qu'il faille reconnaître à Freyja, c'est sa détermination à toute épreuve. À force de réflexions stupides, elle en est parvenue à ne croire en rien sinon l'argent, à étouffer toutes les tripes de poisson et autres senteurs d'algues qui ont bercé son enfance pour se construire son propre piédestal doré. En introspections inexistantes, elle a choisi de réussir sa vie. Ce qui serait une résolution plutôt intelligente si elle ne s'était pas persuadée qu'elle n'y parviendrait autrement qu'en vendant son corps au plus offrant et en scellant le moindre de ses démons moins profond qu'il ne le faudrait. Freyja est bancale, et un jour tout ça éclatera. Mais pas aujourd'hui, aujourd'hui c'est les soldes chez Swarovski.
Freyja est née ici et reçoit mots doux comme lettres d'insultes . Très sincèrement, n'importe quel type de relation lui conviendra très bien tant que l'on y trouve un minimum de logique. On découvre entre ses draps toute personne apte à lui apporter le moindre avantage financier ou scolaire, sans distinction de sexe, d'âge ou de religion. La belle égalité que voilà. En ce qui concerne les fréquentations hors-boudoir, disons simplement que son excécrable abilité à traiter tout congénère en être inférieur ne lui attire généralement pas la sympathie des foules. Freyja, c'est quand même plus facilement la sale traînée qui a participé à la tonte de ton pauvre chien en CP que la bonne copine qui t'emmène bouffer du yaourt glacé. Elle est à Aisling depuis sa toute première année et avant ses douze ans, traînait ses couettes sur une falaise paumée. Aucune chance de l'avoir rencontrée là-bas à moins d'être un hareng danois.
En vrac, Tits possède plus de produits de beauté que le Séphora à côté de chez toi ; refoule ses connaissances mais saurait mieux découper un filet de merlin que quiconque ; disparaît de temps à autre pour se ressourcer devant des soap opéras brésiliens doublés en québecois ; lit beaucoup mais accorde autant de crédit à S. Meyer qu'à JD Salinger ; n'évoque jamais son passé ; jamais ; ne sait pas nager et demeure insupportée par l'idée que le navire des SPE est éternellement amarré ; est si superstitieuse qu'elle pourrait en sembler démente ; compte les profits en carambars ; vendrait son royaume pour une sucrerie ; un royaume de capotes usagées ; mais ne peut se permettre le moindre écart de régime ; a développé une profonde allergie à tout ce qu'il peut y avoir de kawaï en ce bas-monde ; voit donc les bébés animaux en manteaux de vison et les gamins en couches comme les prémices de l'armaggedon.

all the gold and the guns in the world is it ever gonna be enough




Code:
<center><div style="width:625px; height:960px;"><div style="width:625px; height:300px;"><div style="background-color:#FFF; border:solid; border-width:1px; border-color:#0CC; width:299px; height:299px; float:left;"><div style="width:260px; height:260px; margin:20px; text-align:justify; font-family:'Palatino Linotype', 'Book Antiqua', Palatino, serif; font-size:12px; color:#999; line-height:13px; overflow:visible;"><font color=#0CC><b>Freyja Tina Westernlund</b></font> ne squatte pas assez le bateau-pirate d'Aisling, pour une <font color=#0CC><b>SPE</b></font>. À <font color=#0CC><b>18 ans</b></font>, en bonne catin néerlandaise, elle vogue au travers de sa septième année avec toujours moins de motivation. Avouons que la <font color=#0CC><b>censure</b></font> dont elle est dotée à son grand dam est une monstrueuse obstruction à ses ambitions. Voilà de nombreuses années qu'elle tente sans succès d'obtenir une panoplie de bracelets de protection personnalisables. Malheureusement pour ses indécentes intentions, son don est loin d'être considéré dangereux, et répand même un semblant de bienséance contrainte dans son entourage immédiat : à Aisling, c'est toujours ça d'acquis. Ses tentatives d'annulation définitive de son don se soldent par de cuisants échecs, et Freyja ferait bien d'apprendre à maîtriser ce pouvoir qui lui pourrit la vie, ne serait-ce que dans l'espoir de l'étouffer, plutôt que de persister à l'insulter en vains et retentissants <i>biiip</i>.</div></div><div style="background-image:url(http://i49.servimg.com/u/f49/12/49/47/72/freyja10.jpg); width:300px; height:300px; float:left; margin-left:20px;"></div></div><div style="width:625px; height:300px; margin-top:20px;"><div style="background-color:#E0E0E0; width:300px; height:300px; float:left;"><div style="width:260px; height:260px; margin:20px; text-align:justify; font-family:'Palatino Linotype', 'Book Antiqua', Palatino, serif; font-size:12px; color:#666; line-height:13px; overflow:visible;"><b>Mais que voulez-vous, on ne va pas lui demander de réfléchir.</b> Puis, elle a beau régulièrement s'empêtrer dans d'invasifs rectangles noirâtres, la petite affaire de Freyja se révèle plutôt fructueuse. Sept ans qu'elle roule sa bosse et traîne ses talons à Aisling ; sept ans sans le moindre intérêt pour le contrôle de son don qui lui ont laissé tout le temps nécessaire pour affûter ses [strike]batarangs[/strike] atouts à la perfection et remplir peu à peu son agenda de toutes ces relations qui l'entretiennent. Il n'est pas de coin sombre à Aisling qu'elle n'ait pas souillé d'une gâterie rapide. Pour une bonne note, pour de nouvelles Louboutin ou pour renflouer son portefeuille à l'en faire éclater, Freyja couche où elle pourra, quand il faudra. Elle n'est pas tant nymphomane que monstrueusement vénale, et s'étend plus souvent par besoin que par plaisir. Que ses grands airs ne trompent personne : Freyja est une putain.</div></div><div style="background-color:#FFF; border:solid; border-width:1px; border-color:#E0E0E0; width:299px; height:299px; float:left; margin-left:20px;"><div style="width:260px; height:260px; margin:20px; text-align:justify; font-family:'Palatino Linotype', 'Book Antiqua', Palatino, serif; font-size:12px; color:#999; line-height:13px; overflow:visible;"><font color=#0CC><b>Freyja Tina Westernlund</b> est une imposture.</font> À défaut d'être née sous une bonne étoile, elle a décidé de se l'approprier. Elle parvient à passer pour éduquée et hautaine lorsqu'en vérité, elle est pathétique et illettrée. S'il est une chose qu'il faille reconnaître à Freyja, c'est sa détermination à toute épreuve. À force de réflexions stupides, elle en est parvenue à ne croire en rien sinon l'argent, à étouffer toutes les tripes de poisson et autres senteurs d'algues qui ont bercé son enfance pour se construire son propre piédestal doré. En introspections inexistantes, elle a choisi de réussir sa vie. Ce qui serait une résolution plutôt intelligente si elle ne s'était pas persuadée qu'elle n'y parviendrait autrement qu'en vendant son corps au plus offrant et en scellant le moindre de ses démons moins profond qu'il ne le faudrait. Freyja est bancale, et un jour tout ça éclatera. Mais pas aujourd'hui, aujourd'hui c'est les soldes chez Swarovski.</div></div></div><div style="width:625px; height:300px; margin-top:20px;"><div style="background-color:#0CC; width:300px; height:300px; float:left;"><div style="width:260px; height:260px; margin:20px; text-align:justify; font-family:'Palatino Linotype', 'Book Antiqua', Palatino, serif; font-size:12px; color:#FFF; line-height:13px; overflow:visible;">Freyja est née [url=http://aisling.forumactif.com/t3869-freyja-toi-aussi-envoie-p-u-t-e-au-3638][color=white]<b>ici</b>[/color][/url] et reçoit mots doux comme lettres d'insultes [url=http://aisling.forumactif.com/t4381-pages-of-concern-ftw#79856][color=white]<b>là</b>[/color][/url]. Très sincèrement, n'importe quel type de relation lui conviendra très bien tant que l'on y trouve un minimum de logique. On découvre entre ses draps toute personne apte à lui apporter le moindre avantage financier ou scolaire, sans distinction de sexe, d'âge ou de religion. La belle égalité que voilà. En ce qui concerne les fréquentations hors-boudoir, disons simplement que son excécrable abilité à traiter tout congénère en être inférieur ne lui attire généralement pas la sympathie des foules. Freyja, c'est quand même plus facilement la sale traînée qui a participé à la tonte de ton pauvre chien en CP que la bonne copine qui t'emmène bouffer du yaourt glacé. Elle est à Aisling depuis sa toute première année et avant ses douze ans, traînait ses couettes sur une falaise paumée. Aucune chance de l'avoir rencontrée là-bas à moins d'être un hareng danois.</div></div><div style="background-color:#E0E0E0; width:300px; height:300px; float:left; margin-left:20px;"><div style="width:260px; height:260px; margin:20px; text-align:justify; font-family:'Palatino Linotype', 'Book Antiqua', Palatino, serif; font-size:12px; color:#666; line-height:13px; overflow:visible;"><b>En vrac</b>, Tits possède plus de produits de beauté que le Séphora à côté de chez toi ; refoule ses connaissances mais saurait mieux découper un filet de merlin que quiconque ; disparaît de temps à autre pour se ressourcer devant des soap opéras brésiliens doublés en québecois ; lit beaucoup mais accorde autant de crédit à S. Meyer qu'à JD Salinger ; n'évoque jamais son passé ; <i>jamais</i> ; ne sait pas nager et demeure insupportée par l'idée que le navire des SPE est éternellement amarré ; est si superstitieuse qu'elle pourrait en sembler démente ; compte les profits en carambars ; vendrait son royaume pour une sucrerie ; un royaume de capotes usagées ; mais ne peut se permettre le moindre écart de régime ; a développé une profonde allergie à tout ce qu'il peut y avoir de kawaï en ce bas-monde ; voit donc les bébés animaux en manteaux de vison et les gamins en couches comme les prémices de l'armaggedon.</div></div></div></div>
<div style="width:625px; font-family:'Lucida Console', Monaco, monospace; font-size:23px; color:#0CC; letter-spacing:4px; text-shadow: 1px 1px 0px #999; text-align:center;">all the gold and the guns in the world is it ever gonna be enough</div>
</div></div></center>


Dernière édition par Horatio le Mer 6 Aoû - 5:35, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
http://dewlusional.easyforum.fr


Horatio
Admin
Messages : 21
Date d'inscription : 06/08/2014

MessageSujet: Re: FREYJA   Mer 6 Aoû - 5:32

Freyja aime bien les pliés, mais elle écrit rapide et mal. C'est brouillon, un peu déchiré, presque avec des tâches d'écolier. À ses préférés, elle réserve une trace de rouge toute fraîche. Généralement, elle utilise un bout de cahier, du papier quadrillé. Les pliages, c'est beaucoup trop compliqué pour elle. Au début, elle a bien tenté d'envoyer quelques grues au cou plié ou des bateaux froissés, mais ils finissaient toujours par atteindre leur destinataire clopin-clopant avec une ou deux semaines de retard. Maintenant, elle se contente de boulettes de papier ou de morceaux pliés en carré.
Elle a créé un compte sur à peu près chaque réseau social existant ainsi qu'une boîte mail dans un soudain élan de volonté, mais n'a pas retouché à un PC depuis. Inutile de chercher à la joindre en virtuel, elle sait pas faire. En revanche, son téléphone portable est constamment allumé -beaucoup trop au goût des profs- et elle y répond immédiatement. C'est toujours le vieux modèle pourri pour lequel elle a économisé des mois durant à l'époque de ses quatorze ans, mais ça lui suffit amplement. De toute façon, le tactile ça lui paraît bizarre. Qui sait si vous allez pas chopper un cancer des doigts hein ?
Freyja ne pense jamais à signer ses pliés. On peut cependant la reconnaître à quelques fautes débiles et à l'encre bleue turquoise qu'elle utilise depuis des années. Quel que soit le destinataire, elle a pour réflexe d'enchaîner les xoxo à la fin. Elle n'a toujours pas appris ce que ça voulait dire, mais trouve que ça fait sexy. C'est un peu le thermomètre de son humeur : plus il y en a, plus elle est en forme. Elle conserve en général les pliés reçus dans son porte-monnaie, en compagnie des vieux reçus et des tickets périmés. Tout finit à la corbeille sans distinction lorsqu'elle ne peut plus le refermer.



Code:
<center><div style="width: 510px; height:510px; text-align: justify; font-size:11px; font-family:'Trebuchet MS', Arial, Helvetica, sans-serif; line-height:12px;"><div style="width:250px; height:250px; background-image:url(http://i39.servimg.com/u/f39/12/49/47/72/pagesf10.gif); float:left;"></div><div style=" background-color:#FFFFFF; color:#666; width:250px; height:250px; float: left; margin-left:10px;"><div style="margin:25px;">Freyja aime bien les pliés, mais elle écrit rapide et mal. C'est [b]brouillon[/b], un peu déchiré, presque avec des tâches d'écolier. À ses préférés, elle réserve une [b]trace de rouge[/b] toute fraîche. Généralement, elle utilise un [b]bout de cahier[/b], du papier quadrillé. Les pliages, c'est beaucoup trop [b]compliqué[/b] pour elle. Au début, elle a bien tenté d'envoyer quelques grues au cou plié ou des bateaux froissés, mais ils finissaient toujours par atteindre leur destinataire clopin-clopant avec une ou deux semaines de retard. Maintenant, elle se contente de boulettes de papier ou de morceaux pliés en carré.</div></div><div style=" background-color:#FFFFFF; color:#666; width:250px; height:250px; float: left; margin-top:10px;"><div style="margin:25px;">Elle a créé un compte sur à peu près [b]chaque réseau social[/b] existant ainsi qu'une boîte mail dans un soudain élan de volonté, mais n'a pas retouché à un PC depuis. Inutile de chercher à la joindre en virtuel, [i]elle sait pas faire[/i]. En revanche, son téléphone portable est [b]constamment allumé[/b] -beaucoup trop au goût des profs- et elle y répond immédiatement. C'est toujours le vieux modèle pourri pour lequel elle a économisé des mois durant à l'époque de ses quatorze ans, mais ça lui suffit amplement. De toute façon, le tactile ça lui paraît bizarre. Qui sait si vous allez pas chopper un cancer des doigts hein ?</div></div><div style=" background-color:#FFFFFF; color:#666; width:250px; height:250px; float: left; margin-left:10px; margin-top:10px;"><div style="margin:25px;">Freyja ne pense jamais à signer ses pliés. On peut cependant la reconnaître à quelques fautes débiles et à l'[b]encre bleue turquoise[/b] qu'elle utilise depuis des années. Quel que soit le destinataire, elle a pour réflexe d'enchaîner les [b]xoxo[/b] à la fin. Elle n'a toujours pas appris ce que ça voulait dire, mais trouve que ça fait sexy. C'est un peu le thermomètre de son humeur : plus il y en a, plus elle est en forme. Elle conserve en général les pliés reçus dans son porte-monnaie, en compagnie des vieux reçus et des tickets périmés. Tout finit à la corbeille sans distinction lorsqu'elle ne peut plus le refermer.</div></div>
</div></center>
Revenir en haut Aller en bas
http://dewlusional.easyforum.fr


Contenu sponsorisé


MessageSujet: Re: FREYJA   

Revenir en haut Aller en bas
 

FREYJA

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Quintessence :: Codes & Fiches :: Aisling-